JNLCongoAcademy.com  +32476549370   La culture en 3 dimensions    Au coeur de l'action        Flash

RDC :Le PCA de la MIBA suspendu pour insubordination (Desk Eco du 4 novembre 2019)

Diamant

 

Depuis le matin de ce samedi 02 novembre 2019, M. Dieudonné Mbaya Tshiakany est suspendu de ses fonctions de président du Conseil d’administration de la société MIBA (Minière de Bakwanga), pour une durée de trois (3) mois. Cette suspension émane d’un Arrêté du ministre du Portefeuille, le professeur Clément Kuete, se référant à l’Ordonnance n°17/025 du 10 juillet 2017 fixant les attributions des ministères et au Décret n°13/055 du 13 décembre 2013 portant statut des mandataires publics dans les entreprises du portefeuille.

Selon une source officielle, le ministre a agi ainsi pour mettre fin à l'irrégularité des décisions prises par le Conseil d’administration de la MIBA révoquant le directeur général de cette société nationale d’exploitation minière basée à Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï-Oriental, et désignant un directeur général ad intérim. 

« Dans une correspondance adressée au Pca Dieudonné Mbaya, le ministre du Portefeuille avait instruit ce dernier de faire annuler ces décisions par le Conseil d’administration. Le PCA Dieudonné Mbaya a manifesté un refus catégorique en faisant fi des dispositions constitutionnelles, légales et règlementaires en la matière, et ce, en confirmant ses décisions, il installera le Directeur Général a.i en la personne de M. Albert Kalonji Ditutu. Acte, taxé d’insubordination par le Ministre du Portefeuille, a poussé ce dernier à prendre cette décision qui, déjà, faisait partie de recommandation du Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, lors de la dernière réunion du Comité de conjoncture économique, instruisant Clément Kuete de faire respecter les dispositions légales pour le bon fonctionnement de la MIBA », a-t-on appris de notre source. 

Pour mémoire, au cours d’une session du Conseil d’administration de la MIBA tenue du 25 au 27 septembre 2019, le Pca Dieudonné Mbaya avait révoqué le Dg Albert Mukina, en lui reprochant d’incohérences dans la gestion courante de la société et mettant celle-ci dans les difficultés énormes de fonctionnement et dans l’impossibilité d’atteindre ses objectifs.

Lepetit Baende

 

Ajouter un commentaire